Comment savoir si une voiture est une bonne occasion ?

voiture bonne occasion

Quelle que soit la prudence dont on fait preuve, l’achat d’une voiture d’occasion comporte toujours des risques. Il est parfois impossible de prévoir qu’un véhicule tombera bientôt en panne ou ne répondra pas à vos attentes à long terme. Pour vous aider à faire le bon achat et à réduire le risque de mauvaises surprises, voici quelques conseils.

Essayez la voiture avant de l’acheter

Un essai routier, c’est mieux que rien, mais en général, ce n’est pas suffisant pour faire un achat en toute sécurité. En parcourant un kilomètre ou deux, la personne intéressée par un véhicule n’aura probablement que le temps de remarquer ses points positifs. Sur le siège passager, le vendeur se chargera de mettre en avant les qualités et de cacher les défauts de la voiture choisie.

Si vous êtes intéressé par une voiture d’occasion, sachez que certains magasins vous permettent de faire un essai prolongé avec le véhicule lui-même. De plus, l’achat auprès d’un magasin est moins risqué que lors d’une transaction entre particuliers. Rendez-vous sur Internet pour en savoir plus sur les entreprises qui proposent la vente de véhicule d’occasion dans votre région.

Si possible, achetez une voiture à un ami

Plus vous êtes proche du propriétaire du véhicule, plus le risque est faible. En cas de problème avec la voiture, vous saurez à qui vous adresser. La difficulté est de trouver le modèle souhaité en bon état uniquement dans votre cercle de connaissances. La deuxième option la plus sûre est l’achat d’une voiture auprès d’un professionnel comme Alpes Occasion à Grenoble.

Outre le fait qu’il s’agit de grands magasins dont la réputation n’est plus à faire, beaucoup de ces entreprises proposent aussi d’autres services. Par exemple, en dehors de la vente de voiture d’occasion et neuve, Alpes Occasion réalise aussi la reprise de votre ancienne auto. Il est possible d’obtenir plus de détails sur les services du garage en appelant le numéro 04 56 00 49 53.

Vérifiez que la voiture n’a pas été volée.

Les concessionnaires automobiles effectuent déjà ce contrôle et garantissent la provenance des véhicules vendus aux clients. En revanche, lors de l’achat d’un véhicule à un particulier, il est nécessaire de procéder à une inspection. Vérifiez les numéros de châssis, de vitres et de plaque d’immatriculation. Assurez-vous qu’ils sont identiques à ceux figurant sur le document.

Analysez l’état général du véhicule

Même si elle n’a pas été victime d’un accident grave ou d’une inondation, une voiture est souvent en mauvais état à cause de la négligence de son propriétaire. La première chose à faire est de consulter le manuel du véhicule. Il indique si le propriétaire a effectué tous les entretiens indiqués par le constructeur.

Vérifiez par exemple l’état des pneus. Une usure irrégulière peut indiquer un problème de suspension ou un défaut de parallélisme des roues. Les pneus usés ou ayant plus de 60 000 kilomètres devront être remplacés, car ils présentent un risque pour la sécurité. Pour vérifier l’état des freins, écoutez les bruits métalliques lorsque vous les utilisez. Cela indique que les plaquettes sont usées. Pour les acheteurs qui n’ont pas confiance dans les résultats de leur propre inspection, nous recommandons de confier le véhicule à un mécanicien de confiance ou à l’atelier d’une entreprise spécialisée.